Forum Trois Mousquetaires

Une suite inédite aux aventures de nos quatres compagnons légendaires!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Chez Monsieur de Tréville

Aller en bas 
AuteurMessage
D'Artagnan
Admin
avatar

Nombre de messages : 498
Localisation : Paris
Âge : 20
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Chez Monsieur de Tréville   Dim 16 Juil 2006 - 14:17

Monsieur de Tréville regardairt sortir de Wardes avec un air songeur. Que diable pouvait chercher cet homme qui lui avait posé tant de questions sur ses Béarnais préférés et mêmes sur le Gascon ? Diantre , ce n'était tout de même pas les inséparables qui avaient attaqués d'honnêtes passants ! Aramis amoché par ces coupe-jarrets, il ferait mieux, ce de WArdes, d'aller poser ses questions alilleurs, Ventre Saint gris !

Et de Wardes repartait vers une nouvelle destination que lui dictait sa mission...


(HJ : T'es où de Wardes ?)

_________________
On i a misèra, que i a guèrra !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D'Artagnan
Admin
avatar

Nombre de messages : 498
Localisation : Paris
Âge : 20
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Chez Monsieur de Tréville   Dim 23 Juil 2006 - 21:10

La réponse à cette question, il devait l'avoir quelques jours plus tard, quand Jussac, garde du Cardinal arriva dans son antichambre.

Jussac avait été une des plus fine lames du royaume avant que d'Artagnan ne l'abime? Depuis, il s'était remis plus ou moins de sa tonitruante rencontre avec les mousquetaires mais navait jamais retrouvé son ancienne dextérité. Depuis, le cardinal qui n'abandonnait pas ses créatures, l'utilisait à des mission de messager quelquefois encore prérilleuse car Jussac restait un cavalier accompli.

Jussac entra et salua le capitaine de Tréville d'un large coup de chapeau.

Les relations entre les deux hommes restaient tièdes. Trévilles questionna.

- Que me vaut l'honneur de votre visite, Monsieur de Jussac ?

- Son Eminence souhaite vous parler.

- ET bien je le verrai demain, au souper du roi.

- Tout de suite, capitaine de TRéville. Suivez-moi.

- Vous m'arrêtez ?

(tout souriant)
- Monsieur, vous voyez bien que je suis seul. Pour, cela il m'aurait fallu pour le moins une escorte.

- Oui, une belle escorte.

- Une escorte fournie

- Si fait.

- Il s'agit d'une affaire concernant la sûreté de l'Etat. Son Eminence a besoin de tous les amis du roi pour le sauver. OUblions les vieilles querelles car il n'est plus temps pour cela.

Tréville prit un air grave, alla fermer la porte de son cabinet derière laquelle une quinzaine de mousquetaires collaient l'oreille pour essayer d'entendre, puis à voix basse, il dit à l'oreille de Jussac :

- Parelez Monsieur. Je suis à vous.

_________________
On i a misèra, que i a guèrra !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chez Monsieur de Tréville
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» monsieur Jambou
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Trois Mousquetaires :: Archives royales :: Archives-
Sauter vers: