Forum Trois Mousquetaires

Une suite inédite aux aventures de nos quatres compagnons légendaires!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une visite pour d'Artagnan

Aller en bas 
AuteurMessage
D'Artagnan
Admin
avatar

Nombre de messages : 498
Localisation : Paris
Âge : 20
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Une visite pour d'Artagnan   Mer 26 Juil 2006 - 13:50

D’Artagnan était rentré chez lui. Il se réveillait au terme d’une courte nuit encore tout songeur. Cette soirée avait été mémorable. Cet assaut, tout d’abord, avec ces protestants tous préparés au sacrifice suprême, lui laissait une impression étrange. Pourquoi ces gens là s’étaient-ils sacrifiés de la sorte et qu’avaient-ils à voir avec la duchesse ?
- Las , se dit-il, se sont des fanatiques, tout comme ce Vaudois qui voulait se faire tuer sur pied ! Pourtant, j’aurais juré que celui là avait un compte à régler avec Aramis. Ce ne serait d’ailleurs pas étonnant puisqu’ils se connaissaient déjà ! Aramis…Aramis… Combien de secrets a-t-il encore dans son escarcelle ? Et le voilà qui nous débite des prières protestantes, maintenant, très belles au demeurant, mais de là à connaître leurs chants…Aramis a serré la main de ce Vaudois d’une bien étrange façon. Serait-il des leurs ? Lui qui nous bassine la tête avec tous ses saints ? Bien étrange séminariste que cet Aramis qui se bat à l’épée sans arrêt et embrasse des duchesses en veux-tu en voilà…Un jour apprendra-t-on peut-être qu’il est devenu grand vizir et ministre du culte mahométant ?

D’Artagnan se mit doucement à rire. Ses pensées le conduisirent peu à peu vers un autre objet, l’objet de sentiments doux et étrangement agréables à son cœur. Ketty, la petite Ketty…Il s’en défendit du mieux qu’il put.
- J’ai jadis abusé de cette petite qui avait un faible pour moi. Pourquoi penser à elle ? Ce serait recommencer encore et encore de se moquer d’elle puisque je suis mousquetaire et qu’elle n’est qu’une soubrette…

Il soupira , ressassant déjà des regrets. Depuis combien de temps n’avait-il pas serré une femme entre ses bras ?
Depuis qu’il avait tenu contre lui le corps froid de Constance. Ah ! L’horreur…Pas un jour sans qu’il n’y pense, pas un jour sans que ce souvenir ne vienne éteindre les feux naissants de son jeune corps impatient.

Il sentit sa gorge se serrer encore.
- Seigneur, seigneur, je n’en peux plus ! Délivrez-moi ce jour de ma peine car je sais que j’en aurai bien d’autres encore !

Le jeune Edouard du Monceau apparut à la porte.
- Monsieur …
- Oui, Edouard ?
- Il y a là un cavalier qui demande à vous parler.
- Quelqu’un que je connais ?
- Je ne sais pas, Monsieur. Ce n’est pas un mousquetaire.
- Imbécile ! Tu ne lui as pas demandé son nom ?
- Ah, si fait, si fait…
- Alors, sacrebleu ! C’est par là qu’il faut commencer ! Il faut donc tout t’apprendre ?
Et comment s’appelle-t-il ?
- Il a dit qu'il se nommait le comte de Rochefort.
- Rochefort !

_________________
On i a misèra, que i a guèrra !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D'Artagnan
Admin
avatar

Nombre de messages : 498
Localisation : Paris
Âge : 20
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Une visite pour d'Artagnan   Mer 26 Juil 2006 - 15:38

Rochefort entra dans la modeste demeure du sous lieutenant. Il portait son chapeau à la main et arboraot l'air le plus avenant dont il était capable.

- Ah, ca, d'Artagnan, vous n'êtes pas mieux installé que lorsque vous étiez simple mousquetaire.
- C'est que ma situation n'a changé que récemment. Et vous même, Rochefort, comment vont vos affaires ? Etes-vous un tant soit peu satisfait des services de ce brave Planchet ?
- On voit qu'il a été à bonne école. C'est un brave. Mais ije n'ai pas de nouvelles récentes. Je rentre juste d'une mission pour le cardinal.
- Ah ? Mais vous ne pouvez m'en parler...
- Non.
- Alors, que me vaut l'honneur de votre visite ?
- Mais, simple courtoisie d'Artagnan ! Je passais dans le quartier, j'ai eu envie de prendre de vos nouvelles.

D'Artagnan regarda le balafré : toujours aussi brun, toujours aussi sec, toujours aussi ironique. Il lui décocha une oeillade exaspérée, qui signifiait : arrête de te payer ma tête, Rochefort.

Le comte sourit franchement à cette réaction et reprit :
- Le cardinal va s'intéresser à vous...
- Encore ! Que ne nous oublie-t-il pas un peu !
- Il est question de rien de moins que de sauvez la monarchie..
- Bah...Encore ? Rien de nouveau en fait....
- Vous ne changez pas, d'Artagnan, toujours aussi gascon.
- Et oui, et vous, toujours aussi cardinaliste ...
- Plus que jamais. Travailler pour lui, c'est ne pas se tromper de camp, ne l'oubilez pas...

D'Artagnan regarda de travers ce Rochefort toujours aussi arrogant .
- Là, maintenant, vous pensez que je suis dans un mauvais camp ?
- Je n'en sais rien. Soyez prudent, toutefois. Les rues ne sont pas sûres, les routes de campagne non plus, comme vous le savez (petit sourire). Je serais au désespoir qu'il vous arrive quelquechose !
- Je suis bien entouré, , on ne peut pas empéché le pire d'arriver.

D'Artagnan regarda Rochefort, l'oeil sombre. Il pensait encore à Constance..
- Comment s'appelait cette petite lingère, déja ?
- Madame Bonacieux (d'Artagnan serra les dents malgré lui)
- Je ne vous l'ai jamais dit ? J'attendais Milady loin de ce couvent. Ce n'était pas prévu, elle ne devait pas s'en prendre à cette jeune femme. ce n'était pas les ordres...
- J'espère bien, dit d'Artagnan, le souffle court.
- Son éminence désaprouve les vengeances personnelles. Toutes les vengeances....

_________________
On i a misèra, que i a guèrra !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D'Artagnan
Admin
avatar

Nombre de messages : 498
Localisation : Paris
Âge : 20
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Une visite pour d'Artagnan   Mer 26 Juil 2006 - 16:02

D'Artagnan regarda Rochefort avec un air inquiet. mais Rochefort poursuivait.

- Milady...Vous savez qu'elle ne m'a jamais rejoint à notre point de rendez-vous ? La rumeur dit qu'elle morte.
- Ah...
- Mais vous savez quoi ?
- Dîtes...
- Et bien moi qui la connaissais bien, j'en doute, j'en doute beaucoup..

D'Artagnan regarda Rochefort comme frappé de stupeur...
- Mais enfin, si c'était un démon, elle n'en était pas pour autant immortelle !
- Calmez-vous mon ami, c'est du passé, aussi passé que notre inimitié, n'est-ce pas ?
Vous m'avez battu trois fois en duel !
- Cela ne rachète pas l'humiliation de notre première rencontre.
- Vous n'hétiez qu'un enfant! Je suis toujours considéré comme une fine lame, vous savez ? Et bien, vous me l'avez prouvé depuis : je ne peux plus vous battre désormais.

Ils restèrent un moment en silence, sans parler, plongés dans les fantômes du passé.

Après un moment, Rochefort se leva pour partir.
- Vous allez recevoir des nouvelles du cardinal. Une mission que vous ne pourrez pas refuser. Faites-moi la promesse...
- oui ?
- ...que si vous êtes en danger ou même simplement dans l'ambarras, vous ferez appel à moi, quelles que soient les circonstances.
- Quelles qu'elles soient ?
- Je ne prends pas de risques. Vous êtes loyaliste si vous n'êtes cardinaliste.

Ils se saluèrent chaleureusement et d'Artagnan le regarda partir, encore tout étonné.
Même aujourd'hui où ils n'étaient plus ennemis, la psychologie de Rochefort et ses motivations lui échappaient complètement. Mais tout de même, cette idée de Milady vivante !

_________________
On i a misèra, que i a guèrra !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une visite pour d'Artagnan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une visite pour d'Artagnan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite pour Yukimi, connaisseuse (Nodoka XD)
» Une visite pour changer le monde
» visite pour une pastorale (hypatios)
» salle de visite médicale n°3 infirmière Noeliana
» Visite médicale des femmes n° 2 infirmière Sate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Trois Mousquetaires :: Archives royales :: Archives-
Sauter vers: