Forum Trois Mousquetaires

Une suite inédite aux aventures de nos quatres compagnons légendaires!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aramis
Admin
avatar

Nombre de messages : 658
Localisation : Paris
Rang : Mousquetaire du Roy
Âge : 24 ans
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...   Ven 23 Juin 2006 - 6:31

Athos, Porthos et d'Artagnan grimpèrent précautioneusesement à l'étage de la maison d'Aramis, portant ce dernier dans leurs bras,et prenant bien garde de ne pas le secouer. L'hémorragie était jugulée, mais la blessure était toujours béante.

Aramis, endolori, n'avait d'autre choix que de se laisser porter par ses chers amis. Trois fois durant la route, il s'était presque évanoui, mais il avait tenu bon.

Athos ouvrit la porte de la chambre à coucher, et les trois mousquetaires installèrent le quatrième sur son lit. Tandis que d'Artagnan plaçait convenablement sa tête sur l'oreiller, qu'Athos lui retirait doucement sa casaque trempée de sang et de sueur, et que Porthos allait ouvrir les rideaux, Bazin entra.

-Ah, mon dieu !! Monsieur l'abbé, que vous est il arrivé ??

Aramis eu la force de se relever légèrement sur un coude et de lancer un regard courroucé à son laquais avant d'être recouché d'autorité par D'Artagnan. Il réprima un gémissement et répondit d'une voix qu'il voulait ferme.

- Ça, Bazin, je vous ai déjà dit mille fois que si vous m'appeliez autre chose que Chevalier, je vous étrillerais!

Athos se leva et marcha jusqu'au laquais de son ami.

-Comme d'habitude, Bazin, votre maître a fait de la diplomatie musclée. Allez donc lui préparer une assiette de soupe et un bouteille de vin, et nous monter tout cela. Nous nous occupons du reste.

Bazin, ayant baissé la tête aux remontrances d'Aramis, et ayant écouté la demande d'Athos, sortit de la chambre presque en courant pour aller chercher les choses demandées.

Le jour se levait déjà. Aramis se laissa aller sur ses oreillers et regarda par la fenêtre, l'air sombre.

- Nous étions de garde aujourd'hui au Louvre... Il vaut mieux sans doute que vous y alliez, mes amis...

Il inspira avec difficulté. Chaque respiration lui coûtait un effort evident. Mais il continua néanmoins.

- Le médecin a promis d'envoyer quelqu'un pour voir à mes besoins... Ne faites pas attendre le service du roi pour moi...

Les trois amis serrèrent vigoureusement, la main d'Aramis, et lui répétèrent chacun une bonne demi-douzaine de fois les recommandations expresses du médecin, à savoir ne surtout pas quitter le lit, se nourir convenablement, et boire beaucoup.

Puis, tous trois sortirent, laissant Aramis aux bons soins de Bazin et de la dame de charité qui ne devrait pas tarder à arriver, car comme ils l'avaient dit : ils étaient de service.

Aramis serra la main de ses amis, sourit en écoutant les rappels des recommandations faites, puis les regarda s'éloigner sur la route. Qu'il était heureux d'avoir de tels compagnons!

Bazin entra à nouveau dans la chambre après avoir frappé doucement, un plateau à la main. Il était visible qu'il craignait de s'approcher de son maître, croyant celui-ci fort en colère. Mais Aramis apaisa ses craintes en lui faisant un léger signe d'approcher.

- Dans peu de temps, Bazin, une jeune religieuse viendra sonner à la porte... Laissez-la entrer, elle sera là pour seconder le chirurgien dans sa tâche. Vous pouvez vous retirer, mon ami, et voir à vos tâches. J'appelerai si le besoin s'en fait sentir.

Le laquais hocha la tête et sortit, après avoir posé son plateau sur la table de nuit. Le jeune mousquetaire prit une petite gorgée de vin et laissa retomber sa tête sur les oreillers. Quelques minutes plus tard, il dormait, complètement épuisé.

Alors qu'Aramis sombrait dans un repos antalgique, Athos at Porthos filèrent rapidement à laur domicile passer une chemise neuve pour cacher les bandage que le médecin leur avait fait et se rendirent sans tarder au Louvren toujour accompagnés de d'Artagnan.

Milady s'approchait de la maison qu'on lui avait indiquée. Lorsqu'elle eut la porte en vue, le coeur faillit lui manquer. Elle l'avait échappé belle! Trois hommes s'éloignaient, et parmis eux étaient d'Artagnan et Athos! Or, elle savait que ces deux-là la reconnaitraient sans peine... Elle reconnut le troisième comme étant Porthos, mais celui-là ne l'inquiétait guère.

Elle fit tranquillement demi-tour jusqu'à l'angle de la maison la plus proche afin de ne pas éveiller les soupçons. Puis elle vit s'approcher un laquais porteur d'une lettre. Elle eut une idée.

Comme le laquais allait frapper à la porte, elle s'approcha vivement l'invita à ne pas faire de bruit, l'habitant de cet appartement était grièvement blessé. Le laquais la regarda, surpris.

"Mais j'ai une lettre à remettre en mains propre au maître de la maison.
- Et moi je suis mandatée pour m'assurer que son état n'empire pas!"

Elle poussa doucement la porte et entra dans l'appartement. Elle vit Bazin endormi devant elle et sourit. Le laquais à la porte n'avait pas osé entrer et était demeuré sur le seuil. Elle éveilla doucement Bazin.

"Oui... madame? Euh oui... vous êtes la garde-malade envoyée par l'Association des Dames de la charité?
- C'est bien cela... Et monsieur doit être au repos complet en ce moment, n'est-ce pas?
- Oui, il est assoupi en ce moment, je crois."

Bazin n'avait pas vu le laquais à la porte, mais le laquais avait entendu l'échange. Milady se tourna vers lui et, en chuchotant, lui dit:

"Vous voyez bien... Il ne peut pas bouger, et le réveiller dans ce moment pourrait l'empêcher de bien se remettre... Laissez-moi la lettre, je la lui remettrai."

Le laquais céda, lui laissa la lettre, remit son chapeau et repartit. Milady, elle, cacha la lettre dans son corset et se dirigea vers la chambre d'Aramis.

Aramis dormait, mais son sommeil, en raison de la douleur qui le tourmentait, était bien léger. Aussi quand la jeune fille poussa le battant de la porte, le léger bruit l'éveilla et il ouvrit les yeux. Il inspira péniblement, réprima une grimace, puis sourit douloureusement.

- Bonjour Mademoiselle. Je suppose que vous êtes la garde envoyée par le médecin?

Milady s'approcha et reconnut le mousquetaire comme étant Aramis, l'un de ses bourreaux. Elle ne croyait pas qu'il pouvait la reconnaître, alors elle s'en approcha sans trop de craintes. Il sembla s'éveiller et lui dit:

- Bonjour Mademoiselle. Je suppose que vous êtes la garde envoyée par le médecin?
- En effet, monsieur. Je suis Marie-Jeanne de Bellechasse, garde-malade au service de ces Dames de la charité. On m'a chargée de veiller sur vous pour quelques jours. Vous êtes monsieur...?

Il sourit au nom de la demoiselle, puis fit mine de vouloir se lever. Il pâlit effroyablement ce faisant, et retomba sur ses oreillers.

- Ah! Pardonnez-moi de ne pas vous accueillir comme il se doit, mais tel que vous me voyez, je suis incapable de bouger. Je suis le chevalier d'Herblay, mais mes amis m'appelent Aramis. Enchanté de faire votre connaissance, mademoiselle.

(HJ et voilà, désolée pour l'attente... again Wink )

_________________
Ondoyant comme le fleuve sinueux...
Et tout aussi fougueux...

René Aramis,
Chevalier d'Herblay


Dernière édition par le Dim 25 Juin 2006 - 10:15, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mousquetaires4.easyforumpro.com
Milady de Winter

avatar

Nombre de messages : 282
Rang : Comtesse
Âge : 25 ans
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...   Ven 23 Juin 2006 - 6:41

(Je pense que mon message suivant était ok...)

- Enchantée, monsieur le chevalier. Mais, de grâce, ne bougez pas et reposez-vous, répondit Milady, qui n'aurait voulu pour rien au monde perdre ce nouvel outil de sa vengeance à venir... du moins pour le moment!

Elle se montra donc aussi douce et aussi bienveillante que la plus dévouée garde-malade qui exista.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis
Admin
avatar

Nombre de messages : 658
Localisation : Paris
Rang : Mousquetaire du Roy
Âge : 24 ans
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...   Ven 23 Juin 2006 - 6:48

(HJ: Gnn, t'as raison! scratch )

Aramis lui fit un charmant sourire, et la laissa replacer ses oreillers de manière à ce qu'il respire plus à l'aise et puisse s'asseoir quelque peu. La douceur de la demoiselle l'émeut. Elle était magnifique... Une jeune femme vibrante de beauté.

La fièvre du chevalier brûlait vive, et le jeune homme était étourdi de douleur et de fatigue. Aramis n'y voyait plus bien clair, et chaque respiration lui coûtait un douloureux effort.

_________________
Ondoyant comme le fleuve sinueux...
Et tout aussi fougueux...

René Aramis,
Chevalier d'Herblay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mousquetaires4.easyforumpro.com
Milady de Winter

avatar

Nombre de messages : 282
Rang : Comtesse
Âge : 25 ans
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...   Ven 23 Juin 2006 - 6:56

Milady prit une serviette, la trempa dans l'eau froide et la replia sur le front du jeune homme. Elle jouissait intérieurement. Elle tenait entre ses mains la vie de l'un de ses bourreaux! Elle aurait pu en faire ce qu'elle voulait en cet instant! Mais c'était nettement insuffisant pour elle. Elle voulait sa vengeance plus longue, plus souffrante, et surtout, se venger également de ses autres bourreaux. Elle avait donc besoin de celui-ci pour s'approcher des autres. Elle prit donc une autre serviette et lui lava les mains, espérant ainsi faire tomber la fièvre.


Dernière édition par le Ven 23 Juin 2006 - 7:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis
Admin
avatar

Nombre de messages : 658
Localisation : Paris
Rang : Mousquetaire du Roy
Âge : 24 ans
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...   Ven 23 Juin 2006 - 7:06

La fraîcheur de la serviette sur son front lui faisait l'effet d'avoir un rocher appuyé sur le crâne. Aramis frissonna, sa respiration légèrement entrecoupée. Il sentit plus qu'il ne vit la jeune fille passer doucement une autre serviette sur ses bras et ses mains. Il cligna plusieurs fois des yeux, et eut la nette impression de lire de la cruauté dans le regard de la jeune fille. Il secoua la tête, certain de délirer, puis tenta de trouver un sujet de conversation. Il opta pour l'Association. Un sujet comme un autre, qui mettrait probablement la demoiselle plus à l'aise.

- J'ai cru comprendre des dires du médecin que vous êtes membre de l'Association des Dames de Charité. C'est là une bien noble cause... Y a-t-il longtemps que vous en faites partie?

_________________
Ondoyant comme le fleuve sinueux...
Et tout aussi fougueux...

René Aramis,
Chevalier d'Herblay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mousquetaires4.easyforumpro.com
Milady de Winter

avatar

Nombre de messages : 282
Rang : Comtesse
Âge : 25 ans
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...   Ven 23 Juin 2006 - 7:17

(HJ: Attention, Milady est supposée rester maître de ses émotions et ne rien montrer qui peut la trahir.. J'ai bien spécifié qu'elle jouissait "intérieurement". Wink )

Milady préféra ne pas trop entrer sur le terrain glissant de son passé, mais jugea bon de mentionner qu'elle était toujours une femme libre...

"C'est-à-dire que je n'en fais pas encore véritablement partie, monsieur. Il y a le noviciat, et ensuite les voeux. Mais j'ai toujours eu à coeur d'aider mes semblables, et je suis enchantée d'avoir cette chance de pouvoir aider les soeurs."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis
Admin
avatar

Nombre de messages : 658
Localisation : Paris
Rang : Mousquetaire du Roy
Âge : 24 ans
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...   Ven 23 Juin 2006 - 7:29

Cette réponse fit sourire le jeune homme, malgré la douleur qu'il ressentait. L'impression qu'il avait eu l'espace d'un instant avait complètement disparu, et l'expression de la demoiselle était sublime de gentillesse et d'avenance.

Il continuait de frissonner, et elle de le frictionner. Des frictions douces, mais qui étaient véritablement douloureuses pour le jeune homme, qu'un seul mouvement envoyait des élancements se répercuter comme autant de coups de fouets.

Il leva péniblement le bras droit, celui dont l'épaule était entaillé, et il prit la coupe de vin sur la table. Il but une gorgée, peinant toujours à respirer. Un étourdissement soudain l'éblouit et il reposa la coupe, décidé à n'en plus prendre une gorgée... Décidément, dans son état, mieux valait ne pas trop boire...

_________________
Ondoyant comme le fleuve sinueux...
Et tout aussi fougueux...

René Aramis,
Chevalier d'Herblay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mousquetaires4.easyforumpro.com
Milady de Winter

avatar

Nombre de messages : 282
Rang : Comtesse
Âge : 25 ans
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...   Ven 23 Juin 2006 - 7:39

(HJ: Laughing pour le premier paragraphe!)

Milady pensait à la lettre qui était dans son corset et se mourait d'envie d'en connaître le contenu. Elle remarqua le mouvement de son patient et son état de faiblesse.

"Ne bougez pas... Laissez le sommeil vous gagner, et je vous réveillerai lorsque nécessaire pour vous donner les soins nécessaires."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis
Admin
avatar

Nombre de messages : 658
Localisation : Paris
Rang : Mousquetaire du Roy
Âge : 24 ans
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...   Ven 23 Juin 2006 - 7:51

Facile à dire, pensa le jeune homme, faisant une grimace de douleur qu'il n'avait pu réprimer, malgré tout l'emprise qu'il avait sur lui-même. Sa respiration, faible et saccadée, n'arrangeait certes pas son malaise. Il ne pouvait certes dormir dans l'état où il se trouvait. Il tenta un faible sourire à la jeune fille.

Un mouvement brusque de la demoiselle vrilla soudain le chevalier d'une douleur fulgurante, aveuglante, incommensurable. Il poussa un faible gémissement, abasourdi, et s'évanouit.

_________________
Ondoyant comme le fleuve sinueux...
Et tout aussi fougueux...

René Aramis,
Chevalier d'Herblay


Dernière édition par le Dim 25 Juin 2006 - 3:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mousquetaires4.easyforumpro.com
Aramis
Admin
avatar

Nombre de messages : 658
Localisation : Paris
Rang : Mousquetaire du Roy
Âge : 24 ans
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...   Ven 23 Juin 2006 - 8:56

Milady sursauta. Était-ce la rage qui l'habitait qui lui avait fait poser ce geste brusque? Chose certaine, elle devrait faire preuve de prudence. Elle ne put toutefois s'empêcher de sourire en pensant qu'elle avait ainsi fait souffrir le chevalier.

Elle le contempla un moment, euphorique; il était totalement à sa merci, elle femme, elle non armée, elle qu'il avait tenté de tuer. Elle imagina tout ce qu'elle pourrait faire si elle cédait à la si grande envie qu'elle avait de le faire souffrir. Mais la pensée d'une vengeance bien plus grande à venir lui permettait de patienter pour le moment. Elle lui tourna le dos, et se mit en devoir de lire la lettre.

Mon doux ami,

La campagne est enfin terminée, ma tâche que vous connaissez accomplie, et c'est avec bonheur que je réponds à votre lettre qui m'est parvenue et qui m'apporte de si douces nouvelles de vous.

Je m'apprête à partir, je ne serai pas bien longue. Je devrais arriver autour du 16 de ce mois... Mon coeur s'émeut déjà de nos retrouvailles...

Toute à vous,

Marie

"Cette lettre provient de la duchesse de Chevreuse, j'en mettrais ma main au feu!" se dit Milady, qui avait découvert qu'ils étaient amants il y a longtemps déjà. Et un plan machiavélique se dessina peu à peu dans son esprit...

"Mais pour l'accomplir, je dois sortir d'ici", murmura-t-elle. Et pour cela, le blessé devait être hors de danger. Elle se mit donc en devoir de ranimer le chevalier, s'ingéniant à lui tamponner le visage avec la serviette humide. Au bout d'un moment, Aramis soupira, puis ouvrit péniblement les yeux.

Le visage de la jeune fille exprimait l'angoisse la plus touchante.

- Ah, Chevalier, grâce au ciel, vous avez repris conscience. Quel mouvement malheureux de ma part! Je vous en demande humblement pardon!

Aramis n'eut pas le temps de répondre. On frappa à la porte de la chambre, puis Bazin entra, suivit du médecin.

- Ah! Bonjour monsieur Aramis! Alors, comment vous portez-vous? Est-ce que la garde a pour vous tous les soins nécessaires?

Le médecin détailla la pièce du regard, notant la bassine d'eau fraîche, les serviettes, le vin, l'air frais qui entrait par la fenêtre ouverte, les draps frais. Il sourit d'un air approbateur.

- Reposez-vous, chevalier, inutile de me répondre, vous semblez entre bonnes mains. Je vais prendre quelques minutes pour changer le bandage et examiner la cicatrisation sur votre poitrine. Tournez-vous mademoiselle.

Le médecin ôta les bandages du torse du jeune homme, et inspecta la plaie. Il fronça les sourcils en constatant la fièvre ardente du jeune homme, et constata avec inquiétude que la plaie s'était presque rouverte, et elle était à nouveau en sang. Il nettoya rapidement, puis rebanda à neuf le torse du jeune homme. Tout ce temps, Aramis avait serré les dents pour combattre la douleur. Il poussa un léger soupir de soulagement. Le médecin fouilla un moment dans sa besace et sortit une fiole qu'il tendit à la jeune fille.

- Donnez-lui une cuillerée de ceci tous les quatres heures pour combattre la fièvre, et ne cessez surtout pas de lui passer de l'eau fraîche. Cela est dans la bonne voie, mais il est primordial de ne pas quitter son chevet.

Il ne voulait pas inquiéter le chevalier en lui mentionnant l'état alarmant de la blessure. Cette réouverture pouvait avoir été occasionnée par le déplacement du malade. Mais tant que celui-ci ne bougerait pas de son lit, il aurait des chances de demeurer en vie. Le médecin avait donc bon espoir, et surtout confiance dans les compétences de la jeune garde-malade qu'il avait engagée.

La-dessus, le médecin serra la main du chevalier, salua la demoiselle, et sortit de la pièce, suivit de Bazin qui devait le reconduire à la porte.

_________________
Ondoyant comme le fleuve sinueux...
Et tout aussi fougueux...

René Aramis,
Chevalier d'Herblay


Dernière édition par le Dim 25 Juin 2006 - 10:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mousquetaires4.easyforumpro.com
Milady de Winter

avatar

Nombre de messages : 282
Rang : Comtesse
Âge : 25 ans
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...   Dim 25 Juin 2006 - 8:31

(HJ: Ah, je pensais que ce sujet avait été effacé... je n'avais pas remarqué qu'il avait changé de nom!

Hem... je suis bouchée moi, je ne sais pas trop ce que tu veux que je dise... Il me semble que Bazin aurait pu dire ce qu'il avait dit, c'est-à-dire que les autres allaient arriver, et que j'aurais pu quitter de la même manière que dans l'autre sujet, non?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis
Admin
avatar

Nombre de messages : 658
Localisation : Paris
Rang : Mousquetaire du Roy
Âge : 24 ans
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...   Dim 25 Juin 2006 - 8:38

(HJ: pourquoi ne pas entamer un poquita numéro de séduction pour voir si vous avez encore la main après avoir passé tout ce temps chez les bonnes soeurs? Twisted Evil lollll)

Aramis suivit des yeux le médecin et le laquais sortir de la pièce, puis il posa son regard azur sur la jeune fille. Sa respiration se faisait légèrement mieux du fait qu'il avait été pansé à neuf, mais ses joues étaient bouillantes de fièvre.

_________________
Ondoyant comme le fleuve sinueux...
Et tout aussi fougueux...

René Aramis,
Chevalier d'Herblay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mousquetaires4.easyforumpro.com
Milady de Winter

avatar

Nombre de messages : 282
Rang : Comtesse
Âge : 25 ans
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...   Dim 25 Juin 2006 - 8:43

(HJ: je viens de relire le message précédent, et le bout de phrase "insouciante de son état" ne me semble pas cadrer avec le reste... Je veux m'en servir pour me venger, donc je m'en soucie, de son état...

Il me semble que Milady attendrait plutôt qu'Aramis ait reçu la lettre de la duchesse pour tenter de le séduire, puisque d'abord ça ne tardera pas, et qu'ensuite Aramis serait plus réceptif s'il est célibataire...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis
Admin
avatar

Nombre de messages : 658
Localisation : Paris
Rang : Mousquetaire du Roy
Âge : 24 ans
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...   Dim 25 Juin 2006 - 8:50

(HJ:lolll oui! Wink juste un peu de tamponnage de front avec de l'eau, une administration de la potion, on joue à la magie de la narration en disant quelques heures plus tard, et je te libère... Wink D'arty a enfin rencontré Edouard, soit dit en passant... Twisted Evil lolllll)

_________________
Ondoyant comme le fleuve sinueux...
Et tout aussi fougueux...

René Aramis,
Chevalier d'Herblay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mousquetaires4.easyforumpro.com
Milady de Winter

avatar

Nombre de messages : 282
Rang : Comtesse
Âge : 25 ans
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...   Dim 25 Juin 2006 - 8:54

(HJ: je dois t'avouer que je suis... comment dire... pas mal perdue... je ne sais plus quoi écrire. J'ai une vision de Milady et de la manière dont elle doit agir, dans ma tête tout est logique, mais la tienne est différente, et tu veux que j'écrive le texte pour me conformer à ta vision... donc je ne sais plus sur quel pied danser. Si tu veux que les choses se passent à ta manière, pourquoi n'écris-tu pas toi-même ce que tu voudrais que Milady dise? Car je ne me retrouve plus dans mon personnage et c'est donc difficile de trouver l'inspiration.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis
Admin
avatar

Nombre de messages : 658
Localisation : Paris
Rang : Mousquetaire du Roy
Âge : 24 ans
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...   Dim 25 Juin 2006 - 8:59

( Sad sorry, didn't mean to do that... écris ce que tu veux, je vais y répondre sans faire la moindre observation... please? navrée pour mon trop grand zèle)

_________________
Ondoyant comme le fleuve sinueux...
Et tout aussi fougueux...

René Aramis,
Chevalier d'Herblay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mousquetaires4.easyforumpro.com
Milady de Winter

avatar

Nombre de messages : 282
Rang : Comtesse
Âge : 25 ans
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...   Dim 25 Juin 2006 - 9:07

(HJ: les suggestions et les observations ne me gênent pas en tant que telles, elles peuvent être excellentes d'ailleurs! Very Happy Mais si je sens que tu attends absolument quelque chose de moi, si ces choses ne me semblent pas naturelles , c'est là que ça devient un peu mêlant pour moi. Wink Au fait oui, j'avais remarqué pour Édouard, pas de problème.)

Pendant les heures suivantes, Milady s'acharna à recouvrir le front du chevalier de serviettes bien fraîches et le fit boire selon les recommandations du médecin. Au petit matin, elle crut voir que l'état de son patient s'était stabilisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis
Admin
avatar

Nombre de messages : 658
Localisation : Paris
Rang : Mousquetaire du Roy
Âge : 24 ans
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...   Dim 25 Juin 2006 - 9:15

Aramis se sentait légèrement mieux. La persévérance de la jeune fille avait porté ses fruits, et la fièvre dévorante avait considérablement baissé. La respiration du jeune homme se faisait moins laborieuse également.

Quelques heures avant le lever du soleil, le chevalier s'endormit, épuisé.

Bazin entra aux alentours des sept heures dans la chambre, portant un plateau. Dessus se trouvait un bol de fruits frais ainsi que quelques pâtisseries.

- Tenez, mademoiselle, je vous ai apporté de quoi déjeuner. Vous pouvez partir si vous n'êtes pas à l'aise parmi plusieurs hommes. Les amis de monsieur le chevalier ne tarderont sans doute pas à venir lui rendre visite une fois la garde terminée.

_________________
Ondoyant comme le fleuve sinueux...
Et tout aussi fougueux...

René Aramis,
Chevalier d'Herblay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mousquetaires4.easyforumpro.com
Milady de Winter

avatar

Nombre de messages : 282
Rang : Comtesse
Âge : 25 ans
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...   Dim 25 Juin 2006 - 9:24

Milady avait grande hâte de se retrouver seule pour réfléchir à tout ce qui lui arrivait depuis la veille.

- Il semble se porter beaucoup mieux, en effet. Je vous laisse le soin de continuer à suivre les recommandations du médecin. Je repasserai au cours de la journée. Je vous remercie pour le déjeuner, mais puisqu'il m'est possible de quitter, je crois qu'il vaut mieux que je retourne bien vite à l'association pour me préparer à mes autres visites de la journée. Au revoir!

Bazin reconduit la dame à la porte, et Milady reprit le chemin de l'Association des Dames de la charité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis
Admin
avatar

Nombre de messages : 658
Localisation : Paris
Rang : Mousquetaire du Roy
Âge : 24 ans
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...   Dim 25 Juin 2006 - 9:55

Bazin alla reconduire la jeune demoiselle à la porte. Sa journée débutait, aussi s'attela-t-il à ses tâches, tout en veillant sur le sommeil du chevalier, qui dormait presque paisiblement.

Lorsqu'arriva la fin d'après-midi, il cuisina une garbure bien nourrissante et monta le plat à la chambre du chevalier.

Aramis, qui n'avait jamais entendu la demoiselle quitter son chevet, venait de s'éveiller. Il était beaucoup plus lucide, ses pensées étaient claires, et il se sentait d'une manière générale bien mieux.

Bazin entra à ce moment préçis, et Aramis l'accueillit avec un sourire.

- Bonsoir mon ami. Est-ce qu'il y a longtemps que la garde est partie?

- Cela doit faire près de huit heures maintenant, Monsieur... Je vous apporte une bonne garbure pour votre souper.

- C'est bien. Déposez le plateau sur la table de chevet, mon ami, et allez me chercher une carafe d'eau, je vous prie. J'ai une de ces soifs!

Bazin obéit promptement, observant le visage du chevalier. Dans son expression, nulle trace de cette émotion qu'il attendrait de voir après pareil trouble et pareille douleur. Il s'en fut donc, soulagé.

TOC TOC TOC...

Bazin regarda sa carafe, puis la porte, puis sa carafe, puis la porte et grogna dans sa barbe : "Seigneur Dieu, je n'ai que deux bras et il faut aller ouvrir !

Derière la porte, d'Artagnan, qui attendait en frappant du pied que le laquais veuille bien se donner la peine d'ouvrir.

- Alors, Maitre Bazin, tu fais la sieste ?

- Monsieur d'Artagnan, ne vous moquez pas, je ne fais que soigner mon maître.

- POurquoi, la nonne est partie ?

- La nonne ? Ah, si, elle est partie ce matin...

Bazin s'effaça pour laisser entrer le jeune mousquetaire.

Il monta les marches et ouvrit la porte de la chambre du jeune chevalier, et sourit en voyant que celui-ci avait avalé plusieurs bouchées de viande et de légumes. Aramis s'était rendormi, ayant apparamment peu de forces, mais son sommeil était plus paisible et sa respiration plus dégagée. Comme s'il sentait leur présence depuis le fond de son sommeil, le jeune homme s'éveilla et sourit à D'Artagnan qui venait de s'asseoir à son chevet.

L'expression inquiète et légèrement intriguée du jeune gascon n'échappa pas à Aramis.

- Bonsoir mon cher. Comment s'est passé votre garde aujourd'hui?

- Une garde ordinaire mon cher. Les femmes du palais nous ont cependant apporté quelques distractions.

- Pardon ?

- Tout d'abord, la reine a rendu visite au roi. Une visite privée.

- Cela me semble une bonne nouvelle. Mais encore ?

- Et bien, une vieille duègne et des jeunes suivantes de la reine sont restées bètement derière la porte du roi à attendre la reine !

- Fort heureusement ! Qu'auraient-elles été faire chez le roi ?

Aramis voulut rire mais la douleur le rappela vite à la réalité et il revint à une prudente réserve.

- Ensuite, poursuivit d'Artagnan, Rochefort est arrivé, sans se presser [HJ : Ca vous rappelle quelque chose ?]

- Et ?

- Il s'est pris de bec avec la duègne qui la traité de "malotrou".

- Aie !

Aramis gémissait de douleur tout en se tordant de rire.

- Je vais arrêter de parler, Aramis, si vous n'arrêtez pas de rire, vous allez rouvrir votre blesssure.

- Seigneur ! C''est pourtant bon de rire.

- Parlons plutôt d'autre chose. Savez vous que Porthos m'a trouvé un nouveau laquais ?

- Et comment est-il ?

- Peu convainquant, assez insignifiant mais je ne lui demande pas d'avoir de l'allure. Je vais le prendre à l'essai, pour voir s'il est plus dégourdi qu'il n'en a l'air.

- Et comment s'appelle ce drôle ?

- Edouard, je crois...Mais vous même, Aramis, comment vous portez vous ? Est-ce que l'on prend bien soin de vous, au moins ?

Aramis sourit en désignant de la main le plateau sur la table de chevet, où la soupière, l'assiette et la coupe étaient encore, oubliés par Bazin qui avait laissé les deux amis seuls pour discuter.

- Vous le voyez, Bazin est aux petits soins pour moi, il me cuisine des plats originaires de votre Gascogne natale. Et tenez, il reste encore, je crois, un peu de cette garbure qu'il m'a préparé ce tantôt. Prenez-en donc, ami. Je suis persuadé que vous avez couru jusqu'ici du Louvre, et que vous n'avez avalé qu'une bouchée en venant!

Il garda le silence un moment, regardant son ami manger. Cette vue lui réchauffait le coeur, il avait craint pour le jeune gascon! Mais il semblait avoir recouvert son appétit et sa bonne humeur après leur intervention du matin précédent.

- Et cette petite nonne, est-elle venue, en fin de compte?

- Ah! Oui, elle est venue. Elle est... charmante, et semble savoir ce qu'elle fait.

À dire vrai, Aramis se sentait encore quelque peu confus et troublé par cette première visite.

_________________
Ondoyant comme le fleuve sinueux...
Et tout aussi fougueux...

René Aramis,
Chevalier d'Herblay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mousquetaires4.easyforumpro.com
Milady de Winter

avatar

Nombre de messages : 282
Rang : Comtesse
Âge : 25 ans
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...   Dim 25 Juin 2006 - 10:08

Aramis a écrit:
HJ: oui, je sais fort bien ce qu'est un malotru, ce que je ne comprend pas, c'est pourquoi Andromède trouve ça scabreux? Question Question Question )
(HJ: C'est pas elle qui demandait si c'était voulu que ça sonne ainsi, comme "mal au trou"?)

Une femme se mêla aux passants, assez nombreux en ce moment de la journée. Elle voulait passer inaperçue et y réussit, quoiqu'un oeil le moindrement suspicieux eut pu se demander pourquoi la coiffe de sa mante était relevée par une journée si ensoleillée.

Elle arriva en vue de l'appartement d'Aramis. Elle vit un cheval attaché tout près et devina que sa visite était probablement arrivée. Elle s'arrêta non loin de la porte, visiblement pour rattacher son soulier. Cela ne lui prit que quelques secondes. Elle se remit en marche rapidement.

Sous la porte de l'appartement, une lettre avait été glissée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D'Artagnan
Admin
avatar

Nombre de messages : 498
Localisation : Paris
Âge : 20
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...   Lun 26 Juin 2006 - 1:53

[Il garda le silence un moment, regardant son ami manger. Cette vue lui réchauffait le coeur, il avait craint pour le jeune gascon! Mais il semblait avoir recouvert son appétit et sa bonne humeur après leur intervention du matin précédent.

- Et cette petite nonne, est-elle venue, en fin de compte?

- Ah! Oui, elle est venue. Elle est... charmante, et semble savoir ce qu'elle fait.

À dire vrai, Aramis se sentait encore quelque peu confus et troublé par cette première visite.]

D'Artagnan crut à cette instant voir le rose monter aux joues de son ami mais cette impression fugace ne dura pas, et déja le visage d'Aramis avait retrouvé sa pâleur habituelle. Ce ne serait pas la première fois, pourtant, qu'Aramis réagirait ainsi en parlant d'une femme. Avec un rien de malice, le Gascon poursuivit :

- Charmante vraiment ?

- Oui, mais compétente surtout. Voyez, je suis bien soigné et comme un coq en pâte.

- Prenez garde néanmoins de ne pas être trop coq !

D'Artagnan regretta aussitôt sa langue bien pendue en lisant de la contrariété sur le visage du convalescent. Mais comme précédemment, le visage d'Aramis retrouva aussitôt sa sérénité et il répondit calmement à son ami, un demi sourire aux lèvres :


(HJ: Y'a pas de correcteur d'orthographe sur un forum ? Je n'arrête pas de faire de fôtes d'hotaugrappheu...)
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milady de Winter

avatar

Nombre de messages : 282
Rang : Comtesse
Âge : 25 ans
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...   Lun 26 Juin 2006 - 2:00

(HJ: T'en fais pas, j'en fais, moi aussi... Embarassed Je suis tombée sur un de mes vieux messages hier et je ne me trouvais pas assez bien cachée derrnière mon écran.. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis
Admin
avatar

Nombre de messages : 658
Localisation : Paris
Rang : Mousquetaire du Roy
Âge : 24 ans
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...   Lun 26 Juin 2006 - 2:10

(HJ: Mais je trouve ça très bien écrit! Wink à première vue, il n'y a pas d'erreurs dans ce post-là Wink )

- Vous savez bien, mon cher, que j'aspire depuis longtemps à être d'Église...

Les yeux d'Aramis brillaient. La vivacité d'esprit du gascon était proverbiale, autant que sa finesse. Peu de choses en effet lui échappaient. Trop peu, parfois... Mais le chevalier ne pouvait certes en vouloir à son camarade. Mais le sujet dérivait pas trop vers des sujets qu'Aramis préféraient garder pour lui-même. Aussi entreprit-il de changer le sujet.

- Ce Edouard que vous avez engagé devra être bien compétent et courageux. Si j'en crois ce que nous avons entendu au Louvre, nous aurons bientôt des troubles dans la capitale...

_________________
Ondoyant comme le fleuve sinueux...
Et tout aussi fougueux...

René Aramis,
Chevalier d'Herblay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mousquetaires4.easyforumpro.com
D'Artagnan
Admin
avatar

Nombre de messages : 498
Localisation : Paris
Âge : 20
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...   Lun 26 Juin 2006 - 2:43

- C'est ce que l'on dit. Mais vous savez quoi ? Je n'y crois guère à ces rumeurs de guerre civile. Voyez, le roi respecte l'Edit de Nantes, les protestants ont leur liberté de culte (enfin, sauf à Paris..) et quant aux places fortes, le cardinal ne veut pas démanteler que les bastions huguenots, il les veut toutes au roi et veut rabattre les prétentions des féodaux. C'est là que le bas blesse. Quoi qu'il arrive, la religion aura bon dos, car je ne voit là dedans que des conflits de familles, une même lutte jamais finie pour le pouvoir...On cherche à détourner l'attention du roi vers les hérétiques, mais c'est pour qu'il laisse en paix l'Espagne tandis qu'elle fait main basse sur l'Europe ! ...Enfin ,c'est ce que disait M. de Turenne avec je parlais ce matin. Il est bien protestant, lui, et M. de Châtillon, et M. de Rohan, et tant d'autres...Et ils sont tous fidèles au roi ! Autant que vous et moi. Va, si j'étais espagnol, je ne m'y prendrais pas autrement. Je fomenterais une guerre contre les huguenots en France qui sont aussi mes ennemis à moi qui suis Espagnol, et je vaquerais à mes occupations en Europe sans avoir Richelieu sur le dos... Qu'en pensez-vous Aramis, vous qui êtes un fin stratège ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée de Marie-Jeanne de Bellechasse...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Marie Jeanne Lamartiniere (Bra Dwat Dessalines ?) Wi ou Non ?
» [RP] Arrivée du Maire de Montpellier
» Les dúnedain
» Un peu de poésie
» Brasparts en 1901: Bourg,.., Ty Sant Mikêl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Trois Mousquetaires :: Archives royales :: Archives-
Sauter vers: